window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'G-XLN5Q7FY37');

Comment accueillir les exilé·es ? La naissance du droit d’asile à l’époque moderne

Gravure représentant l’exil des protestants quittant les villes après la révocation de l’édit de Nantes © Isadora/Leemage, AFP

Le XVIIe siècle est frappé par une « crise des réfugiés » sans précédent. Fuyant les persécutions et les oppressions politiques, des centaines de milliers de personnes prennent la route de l’exil. C’est au cours de cette période que les juristes de l’Allemagne protestante élaborent un « droit des exilé·es ».

L’ouvrage de Naïma Ghermani, Le droit des exilés. Généalogie du droit d’asile au XVIIe siècle, étudie cette évolution du droit d’asile et de la notion de « réfugié·es ». À l’occasion de cette discussion, l’autrice viendra faire le récit de cette nouvelle catégorie juridique.

L’autrice sera présente le 24 avril à 13h à Payot Lausanne pour une présentation de son ouvrage.

En partenariat avec Payot Libraire et l’Atelier des histoires (UNIL)

 

Inscription

Infos pratiques

bubble_chart
Conférence
today
ME 24 AVRIL 2024
schedule
18h30-19h30
timer
1h
place
Palais de Rumine, Aula
credit_card
Gratuit, sur inscription
accessibility
AdultesChercheur·e·s

INTERVENANTE

Naïma Ghermani, professeure en histoire moderne à l’Université Grenoble Alpes